Tourisme Rural
Le tourisme rural est une forme de tourisme alternatif ayant lieu en milieu rural, notamment chez des agriculteurs à l'origine (on utilisa le mot agritourisme), mais aussi chez des "gens du pays" n'ayat pas forcément d'attaches avec la terre.
Ce type de tourisme, dont les hôteliers-restaurateurs critiquèrent certaines formes, qui leurs semblaient préjudiciables à leur activité, est difficile à définir. Il est souvent confondu avec d'autres pratiques touristiques (agro-tourisme, œnotourisme, tourisme de nature, tourisme doux, etc.)
Le tourisme rural désigne un tourisme local, voulu et maîtrisé par les gens du pays, un tourisme de rencontre et de partage, puisant ses arguments dans la richesse des terroirs et la convivialité des habitants.En France, le tourisme rural est une pratique en développement constant qui concernerait environ 30% des séjours, mais moins de 20% de la consommation. À travers le retour à la campagne, certains séjournants espèrent notamment "retrouver leurs racines" et se "ressourcer" (expresions souvent employées de façon imprécise, par les responsables de communication et certains journalistes). Le tourisme rural semble avoir pris une importance primordiale en ce qui concerne les courts séjours.Depuis une trentaine d'années, des fermiers ou des ruraux non agriculteurs proposent des hébergements en campagne répondant à des normes précises, tels que gîte rural, chambre d'hôtes, gîte à la ferme, camping à la ferme . Ils proposent de se restaurer avec des produits locaux à leur table d'hôtes ou dans leur ferme-auberge (dont le dévelpomet est considérable dans de nombreuses régions, par exemple l'Alsace).L'expression générale "tourisme rural" concerne d'autres formes d'hébergement en espace rural : hôtels ruraux (type Logis de France), résidences de tourisme, villages de vacances, maisons familiales de vacances, etc.).Par ailleurs, de nombreux néo-ruraux d'origine urbaine (souvent des retraités), voire des étrangers créent leur structure d'hébergement à la campagne (meublés de tourisme, chambres d'hôtes).
La part des agriculteurs dans l'activité touristique rurale est devenue minoritaire. Des questions se posent quant à l'origine des "produits du terroir" servis dans certaines fermes-auberges très fréquentée.Pour répondre à la demande apparemment croissante d'un tourisme rural "participatif", l'offre d'hébergement s'enrichit assez fréquemment de séjours à thème qui proposent aux hôtes de découvrir la nature (balade à cheval, randonnée), cueillette de baies et recherche de champignons, "initiation" au terroir (cours de cuisine, dégustation de foie-gras), de vin ou activité artistique (aquarelle, atelier d'écriture).Les états européens incitent leurs agriculteurs à développer cette activité d'hébergement, afin de compenser la baisse des revenus provenant de leur activité traditionnelle (culture et élevage). Ainsi la FNSEA, principal syndicat agricole français, prévoit qu'en 2012 environ 25 % des revenus des agriculteurs seront directement liés au tourisme rural.



sitemap
(c)2017 Olgiata Casa | powered by re.crm